Professionnels

83 Clean Street vous propose ses services de nettoyage industriel

sur le secteur de la Seyne sur mer et la région Toulonnaise.

Nos agents de services sont rompus aux techniques de nettoyage en milieu professionnel et formés aux règles de sécurité du travail.

Nous intervenons dans votre entreprise en dehors de vos horaires d'ouverture ou en journée selon vos besoins.

 

Bureaux

 

 

 

Locaux industriels

 

 

Hôtels

 

 

 

Moyennes et grandes surfaces

 

 

 

Locaux commerciaux

 

 

 

 

Campings

Accessibilité handicapés : Vos locaux sont difficiles d'accès pour les personnes à mobilité réduite ?

 

 

Sachez que la législation a mis en place des normes d'accessibilité pour les établissements recevant du public (ERP) et désormais, tous les commerces sont tenus de réaliser des travaux d'aménagement concernant l'accessibilité. (boulangerie, boucheries, cabinets médicaux, locaux commerciaux et professions libérales...)

LE CHAMPS D'APPLICATION DE L'AMENAGEMENT

POUR L'ACCESSIBILITE DES LOCAUX

 

Aménagements extérieurs :
Parking, allées et bordures, passages, escaliers, sols dénivelés, ascenseurs, bordures des allées avec reconnaissance tactile, largeur des portes et accès…

 

Aménagements intérieurs :
Escaliers, sols, guichet ou comptoir d'accueil, mobilier de bureau,  sièges ergonomiques,  alarme sonore…

LES SANCTIONS EN CAS DE NON ACCESSIBILITE DES ERP EN 2015 :

 

Le non-respect de la réglementation de l’aménagement des locaux pour l’accès aux personnes présentant un handicap prévoit :

  • La fermeture de la structure qui ne respecte pas les délais de la mise en conformité
  • Le remboursement complet des subventions publiques
  • Une amende de 45 000 € pour les entrepreneurs, les architectes ou toute personne ayant la responsabilité des locaux.
  • L’interdiction d’exercer peut être envisagée
  • La récidive est sanctionnée de 6 mois d’emprisonnement et 75 000 € d’amende.

 

 

SOLUTIONS TECHNIQUES 83 CLEAN STREET

 

L’entreprise 83 Clean Street apporte des solutions en matière d’aménagement intérieur et extérieur. Ces solutions techniques permettent de pallier au manque d’accessibilité de certaines constructions existantes.

Article Var matin

L’année 2015 sera charnière pour tous les établissements qui reçoivent du public. En effet, les personnes en difficulté physique devront pouvoir bénéficier des mêmes droits d’accessibilité que les personnes valides.

 

A moins de trois ans de l’échéance d’accessibilité du 1er janvier 2015, l’association des Paralysés de France publie le baromètre 2011.

Toulon se classe parmi les « bons élèves »


Ils l'ont tous rêvé : vivre dans une ville où l'état d'accessibilité aux handicapés est de 100%. Sauf qu'entre le rêve et la réalité, il y a une marge et, bien souvent, une marche. Certes, le législateur, en posant les jalons de la loi handicap de 2005, a mis les communes de France devant leurs responsabilités. « Parce que l'inaccessibilité est la première cause de discrimination vécue par handicapés », répond, sans détour, l'Association des paralysés de France.

À trois ans de l'échéance, elle a une fois de plus pris le pouls de l'avancée des communes dans l'accessibilité en publiant, dans L'Express, le baromètre 2011. Histoire de « bien évaluer le degré d'implication des communes (...) et de motiver les villes moins engagées à se mobiliser rapidement. »

Quatre-vingt-seize chefs-lieux départementaux ont été passés au crible, selon trois critères : le cadre de vie adapté, les équipements municipaux accessibles et la politique locale volontariste.

Nantes toujours en tête

Nantes continue de caracoler, pour la troisième année consécutive, en tête du tableau, suivie de Grenoble et de Caen. « Des villes qui, depuis trente ans, travaillent à l'accessibilité», reconnaît Edwige Lallemand, chargée de mission vie associative à l'APF. « Or, cela n'a pas toujours été le cas pour bon nombre de communes, ce qui explique qu'elles aient un wagon de retard. Le législateur a, de fait, fixé un cadre.»

Premier constat : la plupart des villes progresse, note l'APF. Toulon n'a pas à rougir : «par rapport aux trois critères, la ville est largement devant Nice et Marseille», commente Edwige Lallemand, chargée de mission vie associative à l'APF. Elle se place au 25e rang, au même titre qu'Annecy (Haute-Savoie), Vesoul (Haute-Saône) ou encore Lons-le-Saunier (Jura). Elle a gagné ainsi deux places par rapport à l'an dernier... et 47 places par rapport à 2009. Elle avait été épinglée, à l'époque, sur la non mise en place, du moins à titre officiel, de la commission communale d'accessibilité. La ville obtient ainsi une note de 13,2 sur 20, celle du cadre de vie adapté est la plus faible des trois critères avec un 12 sur 20.

« Toulon a bien progressé et, d'année en année, cela s'améliore », se réjouit Jean-Claude Coruzzi. Mais « si en 2011, il est avéré que la ville de Toulon fait partie des bons élèves, ce n'est plus le cas de la préfecture du Var », tacle Jean-Claude Coruzzi, référent accessibilité APF du Var. Dans le collimateur : l'absence de contrôle de la mise en accessibilité, cette année, des établissements recevant du public, classés en cinquième catégorie et recevant moins de vingt personnes. « L'accessibilité de tous les commerces de proximité soumis à permis de construire ou travaux d'aménagement (boulangerie, boucherie, cabinets médicaux, et professions libérales) n'a pas été contrôlée cette année. Y entrer restera impossible. » Et Jean-Claude Coruzzi de «regretter que les services de l'Etat ne donnent plus l'exemple. »Interrogée, la préfecture du Var ne baisse pas la vigilance tout en ne niant pas la montée en puissance de dossiers. Déterminée à ce que les candidats aux élections présidentielle et législative scellent un « pacte pour une société ouverte à tous », l'APF a listé les douze engagements républicains. Histoire de donner du sens au « mieux vivre ensemble».

 

Publié le jeudi 23 février 2012.

Catherine PONTONE.


Get your own Digital Clock

 

Phrase du jour